Mon parcours personnel

Je ne sais pas à quand remonte ma prise de conscience de l’importance du Toucher. Sûrement depuis mes premières heures. Je garde en mémoire des expériences fondatrices sur ce que m’a apporté le toucher : Ma tante qui, posant sa main sur mon avant-bras, m’a permis de sentir l’importance affective qu’elle avait pour moi. Ou encore un formidable et inoubliable massage des pieds que j’ai reçu pendant mon enfance.

Au cours de ma vie, les moments précieux que je vivais grâce au toucher, n’ont fait que confirmer mon opinion sur le toucher. En touchant l’autre, nous entrons dans une vraie relation avec lui. Lors d’un massage, il se vit des expériences que la parole ne peut relater. De plus, les bienfaits du Toucher sur le corps et sur l’esprit sont immenses. 

Je me suis dirigé vers des études médicales en cherchant à augmenter mes connaissances sur le corps humain. Ces études puis le métier d’ergothérapeute que j’ai choisi m’ont apporté bien plus : la connaissance du fonctionnement du corps humain, le fonctionnement cognitif, le psychisme, le fonctionnement physique du monde dans lequel nous vivons, les animaux et les plantes, et l’importance pour moi d’avoir une activité professionnelle qui me permet d’être en relation avec les personnes et de les aider.

En 2013, j’entame une formation pour apprendre à masser et aussi pour réintégrer dans ma vie des situations de Toucher. Je poursuis ensuite celle-ci pour me former à la méthode de la Relation d’Aide par le Toucher® élaborée par Jean-Louis ABRASSART. Cette nouvelle formation m’a elle aussi apportée bien plus. Plutôt qu’énumérer certains de ses aspects je préfère dire qu’elle me permet de vivre dans un monde plus grand.

En accompagnant des patients en Relation d’Aide par le Toucher, je réalise une activité importante pour moi : aider les personnes.

Cette aide permet aux patients de découvrir comment le corps est notre plus fidèle ami pour nous guider dans nos actions et dans nos choix de vie, pour être en accord avec soi.